Partager

Comment devenir atsem ?

Léa Marechal
Léa Marechal
cropped view of businessman shaking hands with african american diplomat

le sommaire

Vous aimez assister et adorez particulièrement le contact avec les enfants ? Votre rêve est donc de devenir Atsem. Vous voudriez pouvoir participer à la découverte de cet incroyable métier, mais ne savez pas comment faire ? Rassurez-vous, c’est très simple.

Comment devenir Atsem ?

Devenir Atsem ne dépend que de trois concours à passer :

    • Le concours externe d’Atsem.
    • Le concours interne d’Atsem.
    • Le dernier concours d’Atsem.

Pour devenir Assistante Territoriale des Écoles Maternelles (Atsem), il faut répondre à certaines conditions. En effet, il faut être titulaire du diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture ou du diplôme d’État d’aide-soignante ou encore du diplôme professionnel de la petite enfance. Il est aussi possible de devenir Atsem en suivant une formation spécifique de niveau CAP ou BEP.

Définition d’un Atsem

Un Atsem est un agent territorial spécialisé des écoles maternelles. Il a pour mission d’assurer l’entretien de l’école et de veiller à la sécurité et à la bonne organisation des activités scolaires. Il travaille sous la responsabilité du directeur d’école et en collaboration avec les enseignants.

Pour devenir Atsem, il faut réussir le concours d’entrée qui est ouvert aux candidats titulaires d’un diplôme de niveau V (CAP, BEP, Bac pro) ou d’un diplôme équivalent. Les candidats doivent également justifier d’une expérience professionnelle de trois ans minimum dans le domaine de l’animation ou de la petite enfance.

Le concours d’entrée comporte une épreuve écrite et une épreuve orale. L’épreuve écrite consiste en un test de culture générale et un test de français. L’épreuve orale est un entretien avec le jury qui vise à évaluer les motivations du candidat et ses aptitudes à exercer le métier d’Atsem.

Les missions d’un Atsem

Il ou elle travaille sous la responsabilité d’un agent de maîtrise ou d’un chef d’équipe. Les Atsem ont pour mission principale d’aider les enseignants dans l’accompagnement des élèves, notamment ceux en situation de handicap. Ils ou elles peuvent également être chargés de l’entretien des locaux scolaires et du matériel pédagogique. Les Atsem bénéficient d’un statut de fonctionnaire de l’État.

Pour devenir Atsem, il faut être titulaire du diplôme d’état d’accompagnant éducatif et social (DEAES). Ce diplôme est accessible aux candidats titulaires du diplôme professionnel de la petite enfance (DPE1) ou du diplôme d’auxiliaire de puériculture (DAP). Les candidats doivent également justifier d’une expérience professionnelle d’au moins trois ans dans le domaine de l’accompagnement des enfants en situation de handicap.

Les candidats doivent se présenter à un concours externe ou interne, organisé par le ministère de l’Éducation nationale. Le concours externe est ouvert aux candidats titulaires du diplôme d’accompagnant éducatif et social (DEAES). Le concours interne est quant à lui réservé aux candidats titulaires du diplôme professionnel de la petite enfance (DPE1) ou du diplôme d’auxiliaire de puériculture (DAP).

Les candidats doivent ensuite suivre une formation théorique et pratique de quatre semaines, dispensée par un centre de formation agréé par le ministère de l’Éducation nationale. La formation est composée de modules théoriques et pratiques sur les différentes missions du métier d’Atsem.

A l’issue de la formation, les Atsem sont affectés à un poste en fonction de leur profil et de leurs compétences. Ils peuvent être mutés dans un autre établissement scolaire si nécessaire.

Comment devenir Atsem ?

Pour devenir Atsem, il faut répondre à certaines conditions. En effet, il faut être titulaire du diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture (DEAP) ou du diplôme d’État d’aide-soignant (DEAS). Il est également possible de devenir Atsem avec le diplôme d’État de moniteur éducateur (DEME). Les candidats doivent ensuite réussir un concours de recrutement.

Le concours d’Atsem comporte trois épreuves :

– une épreuve écrite portant sur les connaissances générales et professionnelles ;

– une épreuve orale de mise en situation professionnelle ;

– un entretien avec le jury.

Les candidats doivent obtenir au moins 10/20 à l’épreuve orale de mise en situation professionnelle et au moins 14/20 à l’épreuve écrite pour être admis à l’entretien avec le jury.

L’épreuve orale de mise en situation professionnelle consiste en une observation de la manière dont le candidat intervient auprès d’un enfant. Cette épreuve a lieu en milieu scolaire, en présence d’un jury composé d’enseignants et d’Atsem. Le candidat doit montrer qu’il est capable de s’adapter à différentes situations et qu’il a les qualités nécessaires pour exercer ce métier.

L’épreuve écrite du concours d’Atsem porte sur les connaissances générales (français, mathématiques, culture générale) et sur les connaissances professionnelles. Elle est composée de 40 questions à choix multiples. Le candidat doit obtenir au moins 14/20 à cette épreuve pour être admis à l’entretien avec le jury.
Lors de l’entretien avec le jury, les candidats doivent démontrer qu’ils ont les qualités nécessaires pour exercer ce métier : patience, sens de l’observation, capacité d’adaptation, goût du travail en équipe, etc.

Les formations pour devenir Atsem

Pour devenir Atsem, il existe plusieurs formations. Tout d’abord, il faut être titulaire du diplôme du CAP Petite Enfance ou d’un diplôme équivalent. Ensuite, il faut suivre une formation professionnelle de 80 heures minimum, dispensée par un organisme agréé par le ministère de l’Éducation nationale. Cette formation est composée de modules théoriques et pratiques sur les différents domaines de la petite enfance (accueil, hygiène, alimentation, sécurité, etc.).

Les avantages à être Atsem

Avantages financiers

Le salaire d’un atsem est de 1168,98 euros brut par mois. Cela représente environ 975 euros net par mois. Le salaire peut être augmenté en fonction de l’ancienneté et de certaines primes peuvent être versées ( prime de vacances, prime de fin d’année…). Les atsem ont également droit aux congés payés et au 13ème mois.

Avantages horaires

Les atsem travaillent en moyenne 32h par semaine. Ils ont donc un temps libre conséquent pour profiter de leur famille ou pour se consacrer à d’autres activités. De plus, les atsem ont généralement le même emploi du temps que les enfants qu’ils accompagnent. Ils ont donc les mêmes vacances scolaires que les enfants !

Avantages professionnels

Les atsem bénéficient d’une formation continue tout au long de leur carrière. Cela leur permet de se perfectionner dans leur métier et d’acquérir de nouvelles compétences. Les atsem ont également la possibilité d’accéder à des postes à responsabilités comme celui de directeur adjoint des services d’animation ou de coordinateur périscolaire.

Pour devenir Atsem, il faut satisfaire certaines conditions. En effet, il faut être titulaire du diplôme d’état d’auxiliaire de puériculture, du brevet d’études professionnelles services aux personnes et aux territoires ou du diplôme de niveau V de l’éducation nationale. Il faut également justifier d’une expérience d’au moins un an auprès d’un public jeune enfant.