Cigarette électronique : qu'est-ce que la maladie du vapotage ?

Inventée dans l'objectif de mettre le tabagisme au placard, la cigarette électronique fait un succès phénoménal sur le marché et au milieu des fumeurs. En revanche, beaucoup d'entre eux ignorent le danger auquel ils sont exposée en l'adoptant. En effet, l'aérosol qu'elle produit contient quelques particules identifiées dans la fumée de la cigarette ordinaire, responsable de plusieurs types de tumeurs, d'allergies et de pathologies respiratoires.

Par exemple, une nouvelle maladie a fait son apparition aux USA lors des derniers mois de l'année précédente. 39 décès sur un total de 2000 sujets atteints ont été enregistrés et directement liés au vapotage. Les médecins l'ont appelée le syndrome de détresse respiratoire aiguë ou ce qu'on appelle couramment la maladie du vapotage, due aux deux substances suivantes :

  • la THC : substance active du cannabis
  • l'huile de vitamine E : provoque des lésions pulmonaires une fois chauffée.

Il semblerait qu'un fluide s'accumule dans les bronches respiratoires et empêche l'O2 de circuler correctement. En conclusion, cigarette électronique n'est finalement à la hauteur des espérances des fumeurs souhaitant se soustraire du vapotage.

Les effets du surdosage

Il arrive que les vapoteurs consomment plus de e-liquide qu'il n'en faut, atteignant les 150 bouffées/jour. Ceci pourrait se traduire par un surdosage qui est un excès de nicotine causant :

  • un ralentissement du pouls

  • une baisse de tension artérielle

  • des vertiges

  • des céphalées

  • des vomissements